Brevet des randonneurs mondiaux
"Côte d'Albâtre"
200 km

Le mot "côte" restera le maître mot de cette sortie printanière puisque se dirigeant vers la "côte" et roulant "côte à côte", ils ne s'imaginaient pas que le littoral ex Haut Normand comportait autant de "côtes". Voilà donc un terme bien polysémique et qui pourtant trouve son étymologie dans un seul et même mot d'origine latine : costa signifiant côté. Effectivement nous avons bien douze paires de "côtes" réparties de chaque côté du corps et le littoral français, bordé par ces "côtes" constitue bien quelques côtés de l'hexagone tandis que pour monter là-haut encore faut-il gravir l'un des côtés du mont pour redescendre de l'autre ! La Côte d'Albatre ... c'est se faire la côte de côte en côte, côte à côte si possible ... « T’as voulu voir la mer et on a vu la mer » aurait pu chanter le grand Jacques ! Le 30 mars dernier, il fallait être affûté pour s’aligner sur le brevet des randonneurs mondiaux de 200 km organisé par l’Amicale Cyclotouriste Pavillaise. Des costauds, le cyclotourisme n’en manque pas ! 48 inscrits dont 14 pavillais. Un vrai succès. Dès 6h, Catherine, secrétaire, Stéphanie, Vice-Présidente, Philippe Président du Club et Gigi gâteau de riz, préparaient le café, cake et jus d’orange pour accueillir les valeureux participants. Dès 6h30 les premiers départs s’échelonnent en direction de la vallée de la Saâne pour atteindre la mer à Quiberville. Cap à l’ouest et l’enfer des valleuses. Montées et descentes s’enchaînent jusqu’à Etretat. Sans cesse descendre au niveau de la mer puis remonter sur le plateau. Cerise sur le gâteau, une montée à 22% du côté d’Yport ! Ensuite, plein sud jusqu’à St-Martin-du-Manoir sur un terrain toujours aussi accidenté. Plein est, enfin, pour le retour en direction de Lillebonne. Là encore, une belle montée attend nos cyclos. Rives en Seine, Caudebec et enfin Pavilly, désormais surnommée « Pavilly-la-Délivrance ». 7h30 de périple pour les premiers. 4h de plus pour les derniers. Cependant, en cyclotourisme il n’y a ni premiers ni derniers simplement de valeureux cyclos toujours prêts à relever les défis. Comptant pour la qualification du Paris-Brest-Paris 2019, 47 participants sur les 48 inscrits, ont rejoint Pavilly dans les temps et valident leur brevet. 200 km et 2200 m de dénivelé positif : bravo !

Philippe