Brevet des randonneurs mondiaux
300 km
Rouen Athlétic Club

Il fallait être courageux pour se trouver au départ du 300 km organisé par nos amis du RAC. En effet la météo annonçait de la fraîcheur et nous avons été servis …
5 amicalistes ont relevé le défi : Antoine, Bruno G, Bruno L, Philippe et moi-même, 3 parmi nous se sont même rendus au départ à vélo !
33 cyclos se sont donc mis en route à 3 heures, il faisait 5 degrés et nous pensions naïvement que finalement il ne faisait pas si froid… Dans la première montée les groupes se forment, Antoine roule devant et nous ne le reverrons plus, nous ferons parti d’un groupe de 15 et passerons la journée ensemble dans une très bonne ambiance. Très vite le froid nous rattrape, les pares-brises des voitures stationnées sur le bord de la route sont givrés, l’herbe dans les prés est blanche, les GPS indiquent -2 degrés. Un cyclo est vêtu d’un cuissard court, il a dû le regretter…
Premier pointage à Saint-Saëns (48 km) vers 5h30, la bonne humeur est présente malgré le froid. Vers 7h les premières lueurs du jour nous remontent le moral, bientôt les rayons du soleil vont enfin nous réchauffer. Nous voilà à Cayeux sur mer (120km), il est 10h, deuxième pointage, c’est la pause-café tant attendue, tout le monde en profite pour recharger les batteries. Le vent commence à se lever et les 40 km qui mènent au prochain pointage seront difficiles. La succession de montées use les organismes et la pause à Saint -Riquier (160 km) est la bienvenue, le soleil brille, tout le monde retire un vêtement mais il fait encore très frais et comme dit le dicton, en avril…
Après le repas les amicalistes sont en forme, avec un cyclo d’Orbec nous formons l’avant-garde. Les nombreuses côtes commencent à entamer les forces de nos compagnons de route, nous ralentissons au sommet et nous les retrouvons assez vite. Puis soudain ils ne sont plus revenus, nous avons ralenti, toujours rien, une crevaison peut-être… Nous arrivons à Conty et nous comprenons que nous nous sommes écartés du droit chemin, nous avons raté la D 108 qui tournait à droite… Nous retrouvons la direction de Grandvilliers, une route bien plane et du vent favorable pour 18 km à un bon rythme. A Grandvilliers (225 km) nous retrouvons le reste de la troupe, ils viennent d’arriver, nous sommes contents de les revoir et décidons de rester bien groupés, les km supplémentaires cela suffit !
Un pointage à Forges les eaux (259 km) nous voilà en terrain connu. La fin du parcours est plus tranquille et le vent favorable. Nous arrivons à Rouen vers 20h. Une belle journée de vélo dans une belle ambiance, rendez-vous le 20 avril pour le 300 du club.

Gilles