Troisième brevet des randonneurs mondiaux
organisé par l'Amicale ... 400 km

Cette fois c’est Johan qui s’est porté volontaire pour accueillir dans la convivialité les 19 participants au BRM 400 km, les boissons fraiches  font le plus grand bien en ce début d’après-midi  très chaud.
19 inscrits prêts à affronter la chaleur et le vent ! Une photo du groupe pour immortaliser l’instant  juste avant le départ à 14h précise !Direction Clères et là pas le choix il faut grimper après quelques tours de roue, histoire de se mettre en jambes !  Une bonne occasion pour constituer les groupes de différentes allures. Je suis en peine dans cette ascension, les jambes sont lourdes mais je m’accroche pour rester proche des 8 cyclos dont 4 de l’ACP (Patrice, Christine, Bruno et Gilles)  et de Jean-Jacques qui sera notre capitaine de route.De trois quart face  le vent souffle fort, en tête Jean-Jacques assure une allure régulière, sur lui les éléments vents, pluie, neige, soleil ne semblent pas avoir d’impact….Nous franchissons le pays de Bray avec ces nombreuses collines  pour rejoindre la vallée de Bresle à Gamache, lieu de notre premier point de contrôle, l’occasion de remplir les bidons d’eau fraiche et de se restaurer de quelques gâteaux achetés dans une boulangerie. C’est sûr en Boulangerie il n’y aura jamais de chômage tant qu’il y aura des cyclos !!
Nous entrons dans le département de la Somme, ou les difficultés du terrain et du vent s’estompe ! Vers 20h la chaleur à bien diminué, nous poursuivons jusqu’à Hesdin situé dans le Pas-de-Calais. Nous y faisons une pause dîné dans une brasserie située à l’entrée de la ville. Endroit parfait pour ce qui non pas prit de repas dans leur sacoche ; à la carte des pattes à la carbonara ! De quoi remplir les estomacs afin de passer  une nuit entière à pédaler !Marquises !! Les kilomètres  semblent infinis ainsi que les côtes à gravir !! Pour rejoindre cette charmante Dame  du nord ! Tout est fermé en cette heure tardive, et nos réserves d’eau sont à sec ! Heureusement un groupe de jeunes nous proposent gentiment de remplir nos bidons chez eux ! Quelle gentillesse ! et spontanéité !
Nous sommes au point le plus au nord, maintenant retour vers la seine maritime via la côte d’Opale.Vue plongeante sur  Boulogne ! Non pas le bois ! Nous pouvons humer les embruns de la mer que l’on aperçoit à peine dans la pénombre.Christine originaire de la région nous fait visiter le bord de mer. L’Altimètre de mon compteur semble figé, pas la moindre pente jusqu’à St-Valery-sur-Sommes, ou il sera temps de prendre le petit déjeuné tant attendu, entre-temps Gilles à dû s’arrêter pour dormir un peu, la fatigue l’avait saisie et entourée de ses bras charmeurs, et ses yeux se fermaient déjà - en cours de route, Bruno est resté avec lui.
Retour dans notre cher département a Eu ou nous allons retrouver un paysage très vallonné, et oui nous retraversons comme à l’allé le pays de Bray, c’est dur mais quelle  splendeur ces paysages de la Boutonnière. Je suis à la peine pour finir, mes compagnons de route m’attendent en haut  de chaque côte.
Retour à « la maison pour tous » ou Johan nous attend prêt à nous offrir boissons fraiches et gâteaux pour notre plus grand réconfort : vive la convivialité  à l’Amicale Cyclo Pavillaise ! Les statistiques : 19 inscrits dont une féminine, 410 km, 3600 m D+

Patrick