La Loire à vélo

« Mais où y z'ont mis la Loire ? » C'est ce que nous avons pensé ce matin au départ de Nantes tant nous avons tourné pour finalement nous perdre dans la grande ville .... c'était sans compter sur la solidarité cyclo ... deux cyclistes interpellés nous remirent dans le droit chemin. Une grande première pour nous que ce voyage itinérant cyclo avec randonneuses et sacoches! Le soleil est présent chassant rapidement la froidure matinale. Le vent est déjà présent et bien sûr ... il vient de l'est c'est à dire pleine poire. L’après-midi le vent a sérieusement forci 35km/h de moyenne avec des rafales ... pénible! Saint Florent le Viel est en vue; plus qu'une quinzaine de bornes avant la douche ... 75 km au compteur ... pas mal pour des débutants ... l'accueil est sympathique ... les cyclos après l’effort semblent les bienvenus … Le lendemain nous partons de bon matin ... à bicyclette ... sur les petits chemins de terre ... à condition de ne pas faire une randonnée buissonnière !!! Voulant poursuivre sur les bords de Loire alors que le parcours s'en écartait ... mal nous en prit puisque que quatre kilomètres plus loin nous avons été contraints de faire demi-tour ... quatre à l'aller ... quatre au retour ... les joies de la discipline. Le vent bien que bien présent le matin s'atténua dans l'après-midi ... Nous rejoignons Bouchemaine à la confluence du Maine et de la Loire ... petit pique sympathique avant de repartir vers St gemmes sur Loire ... nous logeons pour la nuit à l'hôtel de la longue vue ... on comprend pourquoi après avoir grimpé une bien méchante côte ... l'accueil est chaleureux et la plancha mixte ... charcuteries fromages particulièrement copieuse ... Et c’est déjà demain … « ... c'est décidé ... nous partons pour le bout du monde ... pourquoi ce propos ? ... mais au troisième jour de notre aventure nous avons des jambes de feu ... plus de fatigue musculaire ... les jambes tournent toutes seules ... non non ... point d'amphétamine ... uniquement le Muscadet ... le coteau du Layon ou encore du Saumur Champigny ... rien de tel et ici ... on a le choix ! Nous partons vers 10h ce qui nous permet d'éviter les premières pluies ... vous l'avez compris nous allons jouer avec les nuages ! Après une vingtaine de kilomètres nous sommes à Saumur avec son château surplombant la Loire et haut lieu de résistance des Cadets devant l'avancée des troupes allemandes ... je crois qu'à un moment donné nous avons suivi le Thouet pensant que c'était la Loire ... en même temps la Loire c'est comme la Seine qu'aurait un autre nom ... et la Loire à vélo c'est comme le Halage mais en beaucoup plus long ... vous voyez on n'est pas dépaysé ! Ayant retrouvé la Loire nous pédalons vers Montsoreau où Evelyne me joue Diane de Méridor attendant son fougueux Chevalier chevauchant sa randonneuse préférée avec deux sacoches à l'arrière ... on pourrait en faire une série qu'on appellerait "La dame de Montsoreau". Les retrouvailles sont émouvantes et donnent lieu à un pique-nique sur les bords de la Vienne ... très vite M. Météo se rappelle à notre bon souvenir et les premières gouttes commencent à tomber alors qu'il nous reste 25 km à faire pour rejoindre Chinon ... ce sera donc 25 km sous la pluie ... nous avons retenu pour la nuit une cabane toile sur le terrain de camping ... ca me rappelle les vacances ... au compteur 62 km ... et pour ne pas nous perdre au départ demain matin ... le bout du monde c'est par où ? ». « Belle dernière journée de notre périple qui de détours en détours nous a conduit à Tours ... tout d'abord démarrage pas facile ce matin avec la montée au niveau de la forteresse de Chinon ... heureusement il y a un ascenseur mais la côte qui suit n'est pas piquée des hannetons ... nous quittons donc les berges de la Vienne pour rejoindre celles de la Loire ... le temps est couvert mais le vent est tombé ... sur le plateau les jambes sont un peu lourdes mais quelques kilomètres suffisent pour nous mettre en forme. Nous rejoignons la Loire à Huisne. Le ciel s'éclaircit et le soleil semble prendre le dessus. La température quant à elle est particulièrement clémente ... il fait bon en bord de Loire. Nous faisons un détour pour aller voir le château de Langeais encastré dans le centre-ville ... retour sur la Loire en direction de Bréhémont où encore une fois nous nous nous détournons pour voir le château de l'Islette. Nous revenons en bord de Loire pour la quitter et suivre le Cher jusqu'à Villandry où encore une fois on ne peut résister les jardins attendrons une autre visite. Revenus sur les bords du Cher c'est à Savonnières que nous déjeunons ... l'endroit est "special cyclo" avec tous les aménagements possibles ... la piste cyclable serpente au rythme du Cher nous conduisant à Tours par le lac de la Bergeonnerie ... en ligne droite vers la gare et l'hôtel de l'Europe juste en face ... demain, 8h30, direction Nantes pour récupérer la voiture ... super balade ... »

Evelyne et Philippe