... entre Ascension et Pentecôte ...
la semaine folle de l'Amicale !

Une semaine de mai formidable, avec à un bout le weekend de l’ascension et à l’autre bout celui de la Pentecôte ! De plus, soleil et chaleur étaient de la partie. Il n’en fallait pas plus aux amicalistes pavillais pour enfourcher leur monture et s’éparpiller sur les routes de France. Qu’on en juge !
C’est, tout d’abord Patrick et Jean-Jacques qui profitèrent de cette semaine de l’Ascension pour relier Rouen à Metz, rejoindre Strasbourg et relier Strasbourg à Rouen et valider, ainsi, à l’issue des 1330 km de vélo, deux rayons d’or. Dans le même temps, Germain, accomplissait une « mer-montagne » en partant de Saint-Valéry-en-Caux et rejoignant, après un périple de plus de 800 km, le col de la Schlucht, dans les Vosges. Là, il retrouvait, Jacques, Bruno L., Philippe E., Yvon, Bruno D., partis pour effectuer un voyage itinérant dans le massif des Vosges et valider huit « Brevets des Provinces Françaises » : 350 km à la clef, pour chacun d’entre eux.
Ensuite, le samedi 27 mai, tôt le matin, Stéphanie, François, Johan, Jean-Louis, accompagnés de Hervé et Xavier, entreprirent de rejoindre Freckenhorst à partir de Pavilly. Un voyage itinérant de 7 jours et 835 km qui les mènera de France en Belgique, puis des Pays-Bas à Freckenhorst, où ils furent accueillis, en fanfare par la population locale.
Durant le même temps, direction le sud-ouest, pour Patrice qui, pour la première fois, entreprit, lui aussi, un voyage itinérant. Parti d’Emanville il rejoint Agen en cinq étapes et 726 km.
Enfin, ceux qui ne sont pas partis ne sont pas restés inactifs et remercions Jean-Claude qui organisait, durant ce long weekend, le rayon de bronze de Dieppe. Ainsi, douze Pavillais, partis de Rouen, ont relié Dieppe puis revenus à Rouen à l’issue d’un parcours de 150 km.
Alors, que ce soit sur les routes des Vosges ou du Sud-Ouest, sur les routes de l’Alsace ou de la Belgique, des Pays-Bas et de l’Allemagne, que ce soit sur les routes de la vallée de la Varenne ou de la vallée de la Scie, les amicalistes prouvent encore et encore, le dynamisme de l’Amicale Cyclotouriste Pavillaise et confirme l’adage : « Les cyclos pavillais … on les voit partout ! »