Septembre en Lubéron

 
Le Lubéron ... un nom qui sonne comme un bonbon  ! Pendant quatre journées consécutives, nous avons sillonné, flirtant avec les Alpes de Haute Provence, la Drôme et le Vaucluse. Nous avons eu du vent (beaucoup de vent) qui tenta de  transpercer nos lignes du côté de Simiane-la-Rotonde.

Nous avons gravi de sévères montées ... Oppedette, Caseneuve, Saint-Martin-de-Castillon, Reillanne, Céreste ... nous avons même franchi un col à 671 m d'altitude ... le beau col d'Air-des-masques !

Pour conclure cet agréable séjour, nous sommes montés jusqu'à Brantes (fameux BPF du Vaucluse) cher à Charles Antonin. La mecque du cyclotourisme ne nous a pas déçu. Moment plein de recueillement.

Jean-Pierre, toujours aussi fringant, et Fifi, l'Aigle de Viens, pédalèrent avec allégresse et facilité. Mes compagnons de route furent patients avec moi car je dois l'avouer, avec mes kilos en trop, quand ça grimpe, je ne fais plus le poids ...

A Nicole, à Jean-Pierre ... MERCI pour nos belles soirées gastronomiques, drôles et conviviales ...

Bruno Dauvergne