Nouveau graphisme ... nouvelles couleurs et
une présentation officielle


On le porte, on le montre, on l’exhibe, on le mouille et dans tous les cas, on le respecte ! Je veux parler du maillot, bien entendu, et de l’amour du maillot dont chacun se sent doté lorsqu’il s’agit de s’identifier à son club. Cependant, en réfléchissant un peu, le maillot n’est en fait qu’un objet technique, plutôt bien pensé avec son petit col cheminée que l’on peut aisément fermer grâce à la fermeture éclair, sa coupe ajustée pour éviter la prise au vent, ses poches arrières facilement accessibles …etc., et dans ce que je décris, rien ne différencie un maillot cyclo d’un autre maillot cyclo sauf, et vous l’aviez deviné : les couleurs ! De là à transformer les cyclos en porte étendard il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement tant il est vrai que nous portons nos couleurs comme un soldat hisse le drapeau à la cérémonie du « lever des couleurs ».
Mais il en est de l’amour du maillot comme de l’amour dans un couple : il arrive qu’il tiédisse et conduise inexorablement à la séparation.
« Vingt ans d’amour, c’est l’amour fol » chantait Brel, on ne peut pas en dire autant de nos maillots ! Il en est des couleurs comme du graphisme, ils obéissent à des valeurs que, peu à peu, le temps efface et rend l’habillement quelque peu désuet.
Bref, à l’Amicale Cyclotouriste Pavillaise, nous n’étions plus à la mode !
De frilosités en frilosités, de suggestions en suggestions, de débats animés en débats animés, impossible de trancher entre les tenants du changement et les tenants du maintien. Force est d’admettre que le coût du changement, à la charge du licencié, n’est pas négligeable ! Un an plus tard, l’enthousiasme était de mise, on changeait tout : fournisseur, maillots, couleurs, graphisme !
Je suis heureux et fier, en tant que Président, d’avoir pu mener cette opération à son terme tout en conservant l’esprit de cohésion qui sied si bien à l’Amicale. Heureux également de pouvoir remercier nos partenaires institutionnels et privés qui, grâce à leur générosité, ont non seulement permis ce changement, mais ont également permis au Club de respecter la charte sur la publicité de la Fédération Française de Cyclotourisme. Gageons, enfin, qu’ensemble … on ira loin !

Philippe