Angers ... Saint-Jean-de-Luz
Un voyage intinérant de 750 km
Une odyssée en vélo pour une "vélodyssée"

Étant limité par le temps, c’est d’Angers que sont partis nos quatre amicalistes en direction du sud pour rejoindre Saint-Jean-de-Luz, objectif de ce voyage itinérant. Pour la petite histoire, c’est Didier Crouin, ancien Président de l’USSAPB, propriétaire du camping de Rochefort sur Loire, qui, la veille du départ, héberge nos valeureux cyclos ! Après une bonne nuit direction la Roche sur Yon, parcours dans la campagne de 137 km pour rejoindre notre couche, chez Daniel.

2ème journée direction La Rochelle en rejoignant la vélodyssée à la tranche sur mer, beau logement chez Nico. Distance 116 km 

3ème journée direction Soulac avec une traversée de la Gironde en Bac, reçu avec  mention, bien, accueillis par Marie dans une belle maison avec une bonne bouteille de Bordeaux, après quelques courses et une cuisson « al dente » des tagliatelles par le maître queux Jean Louis (avec un X  pas un E, il s’agit de cuisine) . Distance 128 km

4ème journée, Soulac sur mer - Arcachon, deux options le tour du bassin ou prendre la navette au cap ferret, après concertation du groupe il est décidé de prendre Cap Ferret, 3 pour et un contre (Xavier le plus courageux). C’est en arrivant à l’embarcadère que « je perds les pédales », au sens propre, j’ai perdu une pédale, après avoir acheté les billets nous nous dirigeons vers le bateau dans la file d’attente, presque arrivé au bateau je dis à mes potes «j’ai perdu une pédale »  ils éclatent tous de rire, comment peut-on perdre un pédale ? C’est la question que je me pose encore !!!!!, distance du jour 130 km 

5ème jour, après une nuit chez Virginie, l’hypno thérapeute, direction Soustons, on ne pouvait pas passer devant le camping des flots bleus (on attend pas Patrick !) sans faire une photo, pendant la séance photo des copains avec Franck Dubosc en carton, je vais faire tamponner les cartes de voyage itinérant, je rentre dans le camping, le responsable me dit «  vous venez d’où? » « Rouen, pourquoi? ». Il me dit « on se connaît, tu es François Tierce », c’était un ancien joueur de Bouville. Parlons distance quand même 153 km, mais le logement valait bien l’effort, bien reçu par Françoise et une bonne salade Landaise en réconfort.

Last one, direction Saint-Jean-de-Luz, la plus courte mais la plus vallonnée, 79 km, nous sommes même obligés de mettre pieds à terre à Guetary dans un raidillard, 17 à 18% avec un revêtement en gravillons. Enfin arrivés à Saint-Jean-de-Luz (avec encore des petits problèmes de vélo pour moi) 

Une super location, dans une belle maison avec piscine, un petit tour dans Saint-Jean-de-Luz, une bonne nuit et retour en auto sur Rochefort sur Loire pour récupérer notre véhicule chez Didier et Sylvie (qui pourront, éventuellement, accueillir le club en 2020)

Belle 1/2 vélodyssée, la Tranche sur Mer vers Saint-Jean-de-Luz, reste à faire Roscoff, la Tranche sur Mer … et pourquoi pas l’an prochain ?


François