Strasbourg - Perpignan
... la diagonale des fous ...

Je devais partir seul pour ma troisième diagonale, Bruno mon compagnon de route n’étant pas sûr de pouvoir se libérer aux dates choisies. J’avais dès le mois de novembre tracé le parcours et réservé les chambres d’hôtels. Dès que possible j’ai recherché des places de train pour Rouen/ Strasbourg à l’aller et Perpignan/Rouen pour le retour. Première difficulté, pas de place pour les vélos aux dates choisies. Pour le retour un détour par Avignon est possible, c’est déjà ça !

Le hasard a voulu que ma fille poursuive ses études à Strasbourg et que 15 jours avant le départ elle ait eu besoin de moi pour son déménagement. Je me suis dit alors que je pourrais emmener mon vélo à Strasbourg à cette occasion et que je n’aurai plus qu’à prendre un billet simple. Les amis de ma fille n’étant pas présents pour stocker mon vélo car pour la plupart partis en stage, je décide de voir ce qu’il est possible de faire avec l’Amicale des Diagonalistes. J’envoi un mail à Jocelyne, bonne pioche !  Ceux qui ont pris le départ ou sont arrivés à Strasbourg savent de quoi est capable Jocelyne, les autres auront le plaisir de le découvrir ! Encore un grand merci à elle.

Voilà donc mon vélo en pension chez Jocelyne pour deux semaines. Entre temps Bruno a pu se libérer et décide de se joindre à moi. Pour lui pas de problème de train pour l’aller, il me rejoint à Strasbourg en réalisant le rayon d’or de Strasbourg. (Les rayons d’or sont des randonnées qui relient Rouen, et maintenant Caen aux autres préfectures de régions.)

Nous nous retrouvons la veille du départ en compagnie de Jocelyne, la soirée passe trop vite ... pour lire la suite cliquez ici